Méditation du 2ème dimanche de Pâques A, dimanche de la miséricorde - Jean 20, 19-31

 

L'apparition du Christ ressuscité à ses disciples le soir de Pâques invite à revivre les étapes de notre aventure chrétienne :

 

Le Christ vient

 

Au soir de la résurrection, le tombeau est ouvert, et les disciples enfermés, confinés. Portes verrouillées. Une maison barricadée et des cœurs verrouillés. Jésus fait irruption, se donne à reconnaître. Les cicatrices de sa Passion attestent de son identité. Le Ressuscité d'aujourd'hui est bien le crucifié d'hier. Pas de résurrection sans croix ; celle-ci ne peut être éliminée, niée comme un mauvais rêve. La paix que Jésus apporte à ses disciples, le soir de Pâques, intègre ces traces de la Passion.

Comment Jésus se laisse-t-il reconnaître par moi, aujourd’hui ? Le Ressuscité vient à moi, même lorsque la porte est close. Est-ce que je l'accueille comme les disciples, aujourd’hui ? Comment ?

 

Le Christ envoie ses disciples en les munissant de l'Esprit

 

Jésus peut alors les envoyer dans le monde ; leur mission découle de l'événement de Pâques. Tant qu'ils en restaient à regretter (Luc 24,19), ils n'avaient rien à dire, sauf des paroles d'amertume et de déception. Maintenant le contenu de leur mission, c'est la présence et la parole de Jésus ressuscité.

 

Les disciples ne partent pas seuls, ils sont munis de l'Esprit saint : « Jésus souffle sur eux », le mot de la Genèse pour signifier l'insufflation de l'haleine de vie dans les narines de l'homme. Une nouvelle création, par conséquent, que cette mission selon l'Esprit. Il souffla sur eux, sans masque, sans retenue, d’un long souffle sain. Le souffle qui nous donne vie depuis le premier jour… Qu’est-ce qui en moi, autour de moi a besoin de recevoir ce souffle du Vivant ? En vue de quoi ? Quel désir profond aurait besoin d’être ainsi vivifié ? Re-suscité ?

 

Le Christ donne aux disciples le pouvoir de remettre les péchés

 

Pourquoi ce seul pouvoir ? Sans doute parce que le plus important, tout simplement… pour une mission au service des hommes, de celles et ceux qui me sont confiés, que je rencontre sur le chemin de la vie. Chacune, chacun de nous a ce pouvoir ; pas sacramentel certes, que l'Eglise confie aux prêtres ; mais matériellement, concrètement, pratiquement, dans la mesure où notre comportement de témoin de l’Evangile permet de faire reculer ce péché ; chaque fois que j'aide quelqu'un à tenir debout, à ne pas désespérer, à lutter contre l'injustice, j'empêche le péché de se développer ; je le « remets ».

 

Telle est l'aventure chrétienne : l'accueil du Ressuscité, la fréquentation de l'homme-Jésus dans les Écritures, la mission qui m’est confiée d'œuvrer pour un monde de justice et de paix, même en confinement...

Quels désirs tout cela fait-il naître en moi pour que les choses changent, pour espérer autre chose pour l’avenir, pour mes proches, la société, l’Eglise, ou notre communauté…?

 

La paix soit avec vous !

Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Articles récents
Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle