Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du Jeudi Saint A (Père Vincent Klein sj)

13 Apr 2017

 

Toi le disciple bien-aimé, toi qui a raconté à tes propres disciples le récit que nous venons d’entendre, tu étais appuyé sur la poitrine du maître. Et c’est pour cela que Simon-Pierre, juste après le récit que nous venons d’entendre, t’a demandé que le Maître révèle le nom de celui qui allait le trahir.

 

Permets-nous donc de te convoquer une fois encore ce soir, alors que nous venons d’entendre l’Evangile « eucharistique » du lavement des pieds. En auscultant le cœur du Christ, tu ne te lasseras pas de nous chuchoter l’étrange solitude du Maître pendant ce repas pascal, alors même qu’Il était au milieu des apôtres, ceux qu’Il avait choisis et qu’Il enverra proclamer la Bonne Nouvelle. Solitude d’être incompris de tes propres disciples qui refusaient obstinément d’accepter le mystère, le chemin de la Croix.

 

Tu nous rediras la gravité, le poids des mots qu’Il a dits et des gestes qu’Il a posés lors de cette soirée inoubliable, quand l’humilité de Celui qui se livre fend les ténèbres les plus épaisses, quand l’Agneau Pascal se livre au mains de ses bourreaux comme un don suprême. Ces gestes, nous les refaisons lors de chaque célébration. Ils prennent chair en nous et dans le monde chaque fois que nous nous agenouillons pour nous mettre au service de nos frères blessés ou exclus.

 

Après la dernière Cène, le Maître entrera dans le silence de la Passion, Il deviendra passif, les mots et les gestes feront place au martyre, au témoignage de l’Amour qui se dit, silencieux, à travers tant de haines, de trahisons et de lâchetés. C’est l’heure du Jugement : à chacun d’entre nous de choisir son camp.

 

Ce soir nous t’en prions, Toi le Disciple Bien-Aimé, penche-toi une fois encore sur la poitrine du Maître et murmure-Lui notre désir de Le suivre en veillant avec Lui à Gethsémani et en marchant demain sur le chemin du Golgotha. Promis, ce sera sans fausse humilité. Et d’ailleurs, redis-lui notre misère, nos violences, nos trahisons et nos lâchetés. Car pour sûr, nous ne sommes pas meilleurs que vous. Redis-lui simplement qu’aujourd’hui au moins, nous voulons lui dire notre « oui ». AMEN. 

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle