Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du 31ème dimanche ordinaire C (Père Thierry Monfils sj)

30 Oct 2016

 

Frères et sœurs,

Notre époque n'est-elle pas fascinante ? L'Évangile d'aujourd'hui a été commentée par le Pape François à la JMJ de Cracovie. Nous faisons partie de la génération qui connaît François et son enseignement sur Zachée. La Bonne nouvelle pour ce petit homme répugnant, dont personne n'aurait pensé qu'il pourrait devenir un disciple, mais alors là personne. Zachée, vous vous rendez compte ?, un collecteur d'impôts, un collaborateur des Romains, qui s'était rempli les poches avec l'argent des autres, qui avait une cave remplie de sesterces volées ! Un corrompu ! (Vous savez, le Pape a parlé de la maffia, en des termes si crus que – je pense – les maffieux ont pu l'entendre aussi : il a dit « le crime, ça pue ! ».) Eh bien Zachée était quelqu'un comme ça, à son passage, tout le monde tremblait parce qu'il était un puissant, mais pesonne n'avait de l'estime pour lui. Eh bien Jésus ne l'a pas regardé de haut, comme la foule. Jésus était en bas, et a élevé son regard vers Zachée. Premier enseignement du Pape François.

Mais François a structuré son homélie de Cracovie autour de trois obstacles qui auraient pu empêcher Zachée de voir Jésus : d'abord il était petit ; ensuite il avait honte ; enfin la foule murmurait. D'abord, premier obstacle à surmonter, Zachée était petit, il se savait tout petit devant Dieu, incapable sans un moyen spécial de voir Dieu. « Parfois nous avons de nous-même une modeste considération, dit François, nous ne nous sentons pas à la hauteur. » Or nous sommes les enfants bien-aimés de Dieu ; et « Dieu ne se lasse jamais de nous. » Voilà pourquoi Zachée a osé prendre ce moyen exceptionnel : monter dans un arbre. Malgré sa honte.

Deuxième obstacle: Zachée avait honte. Il savait bien qu'il ne valait pas grand'chose. Et il aurait pu garder tous ses péchés sur son disque dur, Dieu ne fait pas comme ça, il efface nos péchés, Il enlève le péché du monde. Un jour, un prêtre venait consulter Marthe Robin, vous savez la grande mystique qui est à l'origine du Renouveau charismatique en Europe. Allongée sur son lit, faible jusqu'à l'extrême, Marthe priait, s'offrait, souffrait, et recevait des centaines de gens. Bon voilà ce prêtre qui a un conseil à demander à Marthe pour son orientation : il parle à Marthe et donnant sa perspective, il pense que Dieu l'appelle à telle direction, mais pour être confirmé dans cette direction, il demande à Marthe d'intercéder auprès de Jésus pour qu'il lui donne une confirmation et pour cela de lui rappeler un péché qu'il a commis. Marthe trouve l'idée un peu étrange, mais bon, elle est d'accord de se faire porte-parole de ce prêtre dans cette demande insolite. Quelques heures plus tard, le prêtre revient et demande : « Alors, Marthe, avez-vous eu confirmation pour moi de cette direction à prendre ? - Marthe : Jésus m'a dit "Je ne me souviens pas des péchés de cet homme !" » Ben oui, il avait été se confesser, c'était vraiment oublié ; le péché, ça n'intéresse Jésus que pour le détruire ; mais une fois qu'il est détruit, il n'e-xis-te plus !

Troisième obstacle : le murmure de la foule : « Zachée, quelle fripouille ! ― Regardez comme il est ridicule, regardez, mais regardez-le grimper dans le sycomore !! Oh, c'est trop fort ! ― Zachée, loin d'ici, va-t'en ! ― Je vais lui dire, moi, à Zachée, ses quatre vérités… ― Nous sommes ici pour acclamer le Juste, on n'a pas besoin de gens corrompus ! », sous-entendu "Nous ne sommes pas comme toi, nous sommes des justes". Le Pape à Cracovie parlait du « maquillage de l'âme » : est-ce que nous ne maquillons pas notre âme pour faire semblant de croire et pour faire croire aux autres que nous sommes des gens bien. Non, nous sommes un peuple de pécheurs pardonnés, en chemin de conversion : voilà notre vérité de chrétiens. Oui, Jésus est saint et veut que nous devenions saints en Lui, grâce à Lui. Mais je jouons pas aux justes ! Reconnaissons plutôt que nous sommes des pécheurs et que Lui, le Seigneur, est digne de louange parce qu'il est miséricordieux. Mais il est miséricordieux parce qu'il y a en nous de la misère ! Bienheureuse misère qui s'ouvre à Dieu pour se laisser guérir !

C'est la bonne nouvelle d'aujourd'hui. Jésus n'est pas complice du péché de Zachée ; mais ses yeux ne condamnent pas Zachée, il voit cet homme comme un cousin, un frère, qui a connu une période d'égarement. Mais l'homme vaut plus que ses actions. Voilà ce qui déclenche la conversion de Zachée, qui se sachant aimé, est capable de changer. Merci au Seigneur miséricordieux ! Amen !

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle