Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du 17ème dimanche ordinaire C (Père Jacques Weisshaupt)

24 Jul 2016

Frères  et sœurs,

 

Sans doute nous est-il arrivé, au moins de temps en temps, de demander au Seigneur : « Seigneur, apprends-moi à prier ! ». Il n’y a pas de réponse facile à notre demande. Comme les disciples voyant Jésus prier, nous prenons sûrement conscience que prier, c’est la source de sa manière d’être de Fils de l’homme, il est le Verbe, Parole du Père, plein de l’Esprit Saint, et que la prière est toute entière ressourcement, oui, elle nous resource tout au cours de notre existence. Nous nous rappelons également ceci : savoir faire silence est vraiment nécessaire pour chacun de nous, nous tourner vers notre Source, notre Dieu pour que notre relation les uns avec les autres soit elle aussi juste et ajustée, comme il faut ; alors nous pouvons devenir à notre tour de plus en plus les uns pour les autres source d’inspiration, source de vie ! Quelle belle vocation !

Mais il arrive aussi que nous soyions en peine dans notre prière, que nous nous découragions ; n’avons-nous pas, trop souvent, l’impression que ce sont surtout les distractions qui encombrent notre esprit ? Entendons Jésus nous encourager : « vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants… ». Oui, faisons confiance à notre Père qui sait ce dont nous avons besoin. Alors, ne nous décourageons pas de demander, sans cesse, continuons à chercher, à frapper à la porte du cœur de Dieu !

Jésus exprime de façon nette et concise notre engagement dans la prière : « demandez, cherchez, frappez » ! Car son Père trouve sa gloire à avoir face à lui des hommes et des femmes qui ne sont pas des disciples passifs et inconsistents, il souhait avoir des enfants qui grandissent en vrais partenaires debout face à lui.

Alors, pourquoi Jésus nous a-t-il donné le Notre Père en modèle de toute prière ? Sans doute parce que le Notre Père nous plonge au cœur de ce que Dieu aime dans la relation que nous entretenons avec lui.

+D’abord, que nous reconnaissions en lui notre propre origine et le partenaire de toute louange, qui veut étendre à tous son règne d’amour.

+ Ensuite, parce que nous sommes invités à demander ce dont nous avons besoin tous ensemble : obtenir la nourriture pour le bien de notre corps, être pardonnés de nos ruptures d’alliance en pardonnant à notre tour, et, bien sûr, déjouer grâce à Dieu les pièges du mauvais esprit !

 

Alors, quand dans notre cœur monte l’envie de prier, et que nous cherchons des mots pour l’exprimer, laissons le Notre Père nous inspirer et nous guider. C’est d’ailleurs ce que fait la communauté chrétienne au cœur de toute célébration sacramentelle, baptême et eucharistie, bien sûr !

Dans notre prière, apprenons donc à laisser monter en nous notre désir profond, car ce Dieu qui est notre Père veut sans cesse donner à chacun de ses enfants le meilleur.

 

Le plus important pour Jésus, ce n’est pas de nous donner une méthode pour prier, mais que nous apprenions à laisser monter en nous notre désir profond. Ayons donc la simplicité  de le lui demander, et ainsi, apprendre à transformer toute notre vie en prière.

Jésus nous invite à être sans gêne avec Dieu, dans une relation décomplexée à lui.

Au cours de notre célébration, aujourd’hui, je puis m’interroger et répondre à la question  que le Seigneur me pose : « quelle est la demande du Notre Père que j’hésite encore, ou que je n’oserais plus, ou pas assez souvent adresser à Dieu ? » Et Jésus me redis sans cesse : « Vas en paix, ta foi t’a sauvé ! »

 

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle