Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du 13ème dimanche ordinaire C (Père Josy Birsens sj)

26 Jun 2016

 

Luc 9, 51-62

 

L’évangile d’aujourd’hui a de quoi nous effrayer si nous le prenons à la lettre ! Avec un art dramaturgique consommé, saint Luc commence une nouvelle section de son évangile qui voit aller Jésus jusqu’à Jérusalem, le lieu de sa passion et de sa mort, mais aussi de sa résurrection et de son ascension dans l’éternité bienheureuse auprès du Père des cieux. Ce chemin, nous dit saint Luc, ne laisse pas Jésus indifférent, contrairement à ce que nous pourrions penser : « le visage déterminé », il choisit sa destinée. C’est comme si Jésus devait se donner un coup pour se mettre en marche vers Jérusalem où il sait ou du moins se doute de ce qui l’attend. Saint Luc nous montre un Jésus très humain qui nous invite à nous mettre en route aussi, à ne pas ronronner ou nous contenter de ce que nous aurions déjà acquis, mais à aller de l’avant vers la vie qui nous attend.

D’ailleurs, toute vie n’est-elle pas mouvement et remise en marche continuelle ? Quand un jeune part aux études, quand un couple se marie ou au début de la vie professionnelle, ne faut-il pas aussi quitter l’univers familial et familier pour affronter de nouveaux défis et construire sa vie ? Dans la Bible, en tout cas, un plus de vie s’accompagne presque toujours d’une rupture avec le passé et d’un choix parfois radical. C’est le cas de l’homme et de la femme dès après la création et la chute originelle, de Noé au moment du déluge, d’Abraham lors de son appel à tout quitter pour ne mettre sa confiance qu’en Dieu seul. Et dans la 1ère lecture, nous voyons Elisée brûler ses bœufs, son outil de travail et le signe de sa richesse comme fermier pour suivre le grand prophète Elie et se préparer à prendre sa succession. Dans la Bible, on ne tient pas en place : la vie est toujours à chercher ailleurs, plus loin ! Nous aussi, nous avons sans cesse à nous renouveler pour suivre le Christ : nous ne sommes jamais au bout de nos déménagements !

Mais cela ne nous est pas imposé, seulement proposé à notre liberté. C’est ce qui se passe pour les Samaritains de l’évangile : s’ils refusent d’accueillir les messagers du Christ, ils ne seront pas punis par le ciel, mais Jésus invite ses disciples simplement à aller plus loin, à essayer ailleurs. La voie de l’évangile ne peut pas être contraignante, car ce serait contraire au Dieu souverainement libre à l’image et à la ressemblance de qui nous sommes créés. C’est dans cette perspective qu’il faut entendre aussi les paroles dites aux trois anonymes qui veulent se mettre à la suite de Jésus. Jésus ne leur enjoint pas de mépriser les lois de la piété filiale, mais de marquer une rupture pour avancer sur le nouveau chemin de la vie qui demande une réorientation.

Ce qui est en jeu, en effet, c’est la vie nouvelle dans le Christ, celle que Jésus va obtenir pour nous par le don de sa vie sur la croix. Pour y entrer, il n’y a pas de demi-mesure, mais il faut de la détermination et du courage, une option claire qui inclut des sacrifices et des renoncements. Ce que saint Paul reproche justement aux Galates, c’est qu’ils continuent de se laisser asservir par le joug de la Loi, par une vie religieuse fondée avant tout sur leurs efforts et leur fidélité scrupuleuse aux prescriptions de la Loi plutôt que d’entrer dans la liberté des enfants de Dieu guidés par l’Esprit d’amour. La vie chrétienne est d’une certaine manière une renaissance permanente : c’est à chaque instant que nous pouvons nous laisser inspirer par la nouveauté du souffle de Dieu, l’Esprit Saint.

Par nos seules forces, nous ne pouvons pas prendre ce chemin que Jésus a choisi. Mais la direction qu’il a imprimé à sa vie nous interpelle, d’autant qu’il a choisi ce chemin par amour pour nous. Demandons aujourd’hui la grâce de l’Esprit pour redire notre oui à Jésus avec amour et librement, pour renouveler notre désir de la vie éternelle et du chemin qui y mène.

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle