Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie de la fête de la Pentecôte C (Père Guy Delage sj)

15 May 2016

 

Jn. 14,15-16.23b-26

 

 

            En ce jour de Pentecôte une question légitime se pose à nous. Qu’en est-il de la 3ème personne de la Trinité ? Serait-ce une vue de l’esprit ou existe-t-il vraiment ? De lui on ne sait que ce que la bible en dit et aussi qu’il se manifeste de différentes manières.

 

            Au début, à la création du monde et d’après ce que nous en dit le livre de la Genèse, l’Esprit planait sur les eaux. Au temps de la Royauté en Israël Elie avait appelé Elisée à son service pour lui succéder. Elisée lui avait demandé une double part de son esprit, littéralement « une bouchée de deux ». En fait Elisée demande d’être reconnu comme l’héritier spirituel d’Elie. Le souffle de vie du vieux prophète passera entièrement à son héritier. Il transmettra aussi l’esprit prophétique.

 

            L’esprit n’est pas seulement lié à la fonction prophétique, mais aussi à la fonction royale. Il fait le lien entre le roi et Dieu. La fonction de roi impose des qualités que le roi ne possède que grâce à Dieu. Il doit notamment détenir la sagesse qui est l’art de mener son peuple à une vie heureuse, il doit aussi savoir faire la guerre pour sauver son peuple du péril et il doit rendre la justice équitablement. Toutes ces qualités, il les reçoit de Dieu.

 

            Dans le livre d’Isaïe l’Esprit soutient le serviteur et il donne l’onction à ceux qui sont envoyés annoncer aux captifs la libération, aux prisonniers la délivrance. Ezéchiel quant à lui, nous annonce un cœur et un esprit nouveau.

D’une manière générale l’Esprit dans l’A.T est souvent comparé à un souffle (rouah). Ce mot signifie à la fois force de vie, puissance de transformation, vent, points cardinaux. A contrario ça veut dire qu’il y a aussi d’autres esprits dans le monde.

 

            Dans le Nouveau Testament l’Esprit est présent au baptême de Jésus sous la forme d’une colombe (cf colombe du déluge). Aussitôt après son baptême, Jésus est poussé au désert par l’Esprit.

Dans tout l’évangile de saint Luc l’Esprit Saint est celui qui animait Elisabeth, Zacharie, Siméon. Dans l’évangile de saint Jean on le retrouve dans le dialogue entre Jésus et Nicodème. Pour saint Jean l’Esprit a pour rôle de conduire à la vérité. L’auteur du 4ème évangile annonce également la venue du Paraclet qui est notre défenseur face à nos persécuteurs.

 

            Enfin un rapprochement peut être établi entre le texte des Actes des Apôtres et la tour de Babel. Dans les actes l’Esprit est assimilé au don des langues. A la Pentecôte le dialogue est rétabli entre Dieu et les hommes alors qu’il avait été rompu par la faute des hommes qui avaient voulu se hisser au rang de Dieu en construisant une tour qui devait atteindre le ciel.

 

            Et pour nous aujourd’hui comment se manifeste l’Esprit de Dieu dans nos vie ? Si vous demandez à des charismatiques, ils vous diront que l’Esprit de Dieu est partout à l’œuvre et que tout ce qui leur arrive d’heureux et d’inattendu est une manifestation de l’Esprit. Si vous demandez à des chrétiens très rationalistes, ils vous diront qu’il est surtout à l’œuvre dans le credo et dans les traités de spiritualité.

 

            Pour ma part, je dirais que l’Esprit est à l’œuvre dans l’histoire. Dans la grande histoire de l’humanité et dans l’histoire de chacun. Si l’on regarde les 2000 ans d’histoire de l’Église ça pourrait suffire comme preuve de l’existence de l’Esprit. Sans son souffle vitale la vieille dame Église aurait rendu l’âme depuis longtemps déjà.

 

            Dans notre histoire personnelle, l’Esprit est celui qui fait la lumière en nous. Si la Parole de Dieu trouve un écho en nous, que ça nous parle, que tel passage de l’évangile nous touche, nous renvoie à tel événement de notre vie c’est parce que l’Esprit agit en nous. C’est lui qui donne sens à notre vie en nous permettant de relier les différentes sphères professionnelle, affective, familiale, sociale de notre vie. Il donne une direction, une cohérence à notre existence. Il est le vent qui souffle dans les voiles du bateau et le fait avancer. Et ça c’est d’un grand prix dans un monde éclaté où tant de nos contemporains ne savent pas pourquoi ils vivent ni ce qui les fait vivre. Alors rendons grâce à Dieu pour le don de son Esprit.

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle