Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du 5ème dimanche ordinaire C (Père Guy Delage sj)

7 Feb 2016

 

 

Luc 5, 1-11

 

L’évangile d’aujourd’hui nous plonge au cœur de la mission de Jésus. On le voit qui continue à sillonner la Galilée. Et voici qu’il fait étape au bord du lac de Génésareth. La foule se presse autour de lui pour écouter la Parole de Dieu. Mais qu’est-ce que ces gens pouvaient-ils entendre ? Jésus ne disposait ni de micro, ni de mégaphone, ni d’aucun relai sonore. Les deux ou trois premiers rangs pouvaient encore comprendre ce qu’il disait, mais les autres ? En réalité ce qui est transmis dépasse infiniment les conditions de transmission et surtout l’enseignement de Jésus ne repose pas uniquement sur des paroles discursives. D’ailleurs on ne sait rien de ce que Jésus à dit à la foule. En revanche l’évangéliste saint Luc rapporte avec moult détails la conversation entre Jésus et Simon. Attardons-nous un moment sur ce dialogue.

 

Jésus demande à Simon Pierre de jeter les filets au large pour prendre du poisson. Pierre qui connaissait son métier lui rétorque qu’il a trimé toute la nuit sans rien prendre. Pourtant il obéit à Jésus. Mais s’il jette ses filets ce n’est pas tant pour prendre du poisson que parce qu’il sait que la Parole de Dieu est efficace. Il sait qu’il y a une parfaite unité entre ce que Jésus pense, dit et fait. Et effectivement le résultat est au bout du filet. Il dépasse même tout ce qu’on aurait pu espérer. Quand Dieu donne, il donne en abondance. L’abondance est telle que le filet menace de se déchirer. Après avoir trimer toute la nuit sans rien prendre voilà qu’à présent ils pourraient tout perdre. Pour éviter pareil échec la deuxième barque est appelée en renfort. L’efficacité de la Parole n’en est que mieux soulignée avec ces deux barques lourdement chargées.

 

Pierre, saisi par l’effroi à la vue d’un tel miracle a la même réaction qu’Isaïe dans la première lecture : « Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures (…) et mes yeux ont vu le roi, le Seigneur de l’univers ! » Un être humain, pauvre pécheur qu’il est, ne peut rester en vie face à une telle puissance de Dieu qui se manifeste à lui. De même saint Paul, dans la deuxième lecture reconnaît qu’il n’est pas digne d’être appelé apôtre. N’allons pas nous extasier devant l’humilité de Pierre et Paul. Il s’agit plutôt là de nous faire comprendre que la création part de rien et que l’évangélisation s’appuie sur de faibles moyens ou plus exactement sur nous qui sommes de piètres transmetteurs. Dans la foule il n’y a guère que les 3 premiers rangs qui entendent ce que Jésus dit. Il en est de même de notre réceptivité à la Parole de Dieu. Le messager est traversé par un message qui lui vient d’ailleurs, un message qui le dépasse infiniment puisqu’il vient de Dieu.

 

Mais nous n’avons rien à craindre. Jésus le dit à Pierre : « sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Littéralement il faudrait traduire : « Désormais, ce sont des hommes que tu captureras vivants ». La pêche miraculeuse est un moyen autre qu’un discours, un moyen choisi par Jésus dans son enseignement pour signifier que l’annonce de la Bonne Nouvelle a pour but de rassembler les hommes comme le poisson dans les filets de pêche.

 

Et cette mission nous est confiées à nous aussi dans l’Eglise fondée par Pierre. Il nous appartient de nous mettre au travail avec ce que nous sommes, avec nos limites, nos faiblesses, la part de péché qui est en nous et la pauvreté des moyens dont nous disposons. Sachons toutefois que la Paroles authentique nous transforme en messagers authentiques. Notre parole est authentique chaque fois qu’il y a unité entre ce que ce que nous pensons, disons et faisons. Ce n’est pas fréquent mais ça arrive ! Le reste du temps considérons-nous comme des « serviteurs inutiles ». Et quand nous sommes pris par le doute, le découragement, la tristesse et l’angoisse demandons la grâce de retrouver le chemin de la confiance en la Parole : « avance au large et jette tes filets. »

 

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle