Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du 11ème dimanche ordinaire B (Père Jacques Weisshaupt)

13 Jun 2015

 

Marc 4, 26-34

 

Frères et sœurs,

Ce dimanche, la liturgie nous invite, une fois de plus, à nous laisser transformer par la parole de Jésus. Et, dans le début de la seconde lecture, saint Paul nous a dit : « nous avons pleine confiance, tout en sachant que nous sommes en exil loin du Seigneur, tant que nous habitons dans ce corps ; en effet, nous cheminons dans la foi, nous cheminons sans voir. »

 

Rappelons-nous ! Paul a fameusement été secoué sur le chemin de Damas, quand il a été en présence du Christ qu’il persécutait en pourchassant les chrétiens. Depuis, Paul désire intensément voir le Christ et il se sait comme en exil loin du Seigneur. Il a essuyé pas mal de revers dans son ministère, mais cela ne l’empêche pas d’avoir pleinement confiance : il assume sa vie avec ses déceptions. Ce qui compte vraiment, c’est d’aimer, le Seigneur, son prochain. Le plus important n’est donc pas d’être ici ou là, chez nous ou en exil.

Aimer, voilà son ambition. Mais voilà, au milieu de toutes ses tribulations et ennuis, il sait d’expérience que même s’il sent que Dieu est loin, il va pouvoir cheminer dans la confiance, cheminer sans voir. Paul ne s’évade pas de l’existence, et il n’est pas non plus prisonnier des circonstances.

 

Alors, comment vais-je pouvoir vivre dans la confiance ? Les autres lectures de ce jour nous guident. Prenons le prophète Ezéchiel. Il nous décrit comment Dieu agit dans nos histoires embrumées : Dieu cueille un petit rameau, il le plante en terre, justement pour lui permettre de devenir un cèdre magnifique où les oiseaux viendront s’abriter. Dans le psaume de ce jour nous entendons de même : « Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur ! Le juste grandira comme un palmier, il poussera comme un cèdre du Liban ! » Alors, c’est bien cela : nous pouvons d’emblée avoir confiance parce que c’est Dieu qui est à l’œuvre, depuis le commencement ! « Pourquoi avoir peur ? hommes de peu de foi ! » Le Seigneur fait de nous ses collaborateurs. Son œuvre s’accomplit et nous y sommes associés !

 

Nous voilà déjà à la première parabole de l’évangile : elle exprime bien cette confiance optimiste : « Nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. » Le grain pousse tout seul, cela ne dépend pas d’une quelconque préoccupation empressée du semeur. Ainsi pour nous : Dieu est à l’œuvre de manière cachée, imperceptible, sans même que nous en ayions conscience.

 

 

Bien sûr, c’est facile à dire ! Ne vivons-nous pas dans un environnement plus qu’agité, aux agendas impérativement incontournables, où il nous est demandé de répondre au quart de tour, d’être toujours branché, de programmer tout et de ne pouvoir qu’aspirer à du calme, sans pouvoir jamais nous poser ? Et voilà que le Seigneur nous dit aujourd’hui : même si tout s’agite autour de toi, apprends à rester calme, à ne pas toujours t’affairer, à dormir tranquillement, naturellement, sans somnifères ! Retenons son invitation : il ne s’agit pas de faire des œuvres pour Dieu, non, il s’agit bien humblement de permettre à Dieu de faire son œuvre à travers nous. C’est Dieu qui donne la croissance. Par son Esprit, il agit et touche les cœurs de tous les hommes de bonne volonté ! Confiance ! Patience !

 

Il nous revient ainsi de faire sa place à la Parole, chaque jour, et nous la retrouvons en chaque eucharistie, accueillons-la dans un cœur accueillant pas uniquement préoccupé d’efficacité, et qu’elle chante dans nos vies !

 

 

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle