Articles récents
Please reload

Filtrer les articles
Please reload

Homélie du dimanche des rameaux B (Père Guy Delage)

29 Mar 2015

 

Passion de notre Seigneur Jésus Christ (Mc 14, 1 – 15, 47)

 

Rameaux en main nous allons à la rencontre du Christ lui qui, la veille de sa passion, était au Mont des oliviers. Les rameaux sont à la fois le rappel du lieu de la passion, le mont des oliviers, et de la croix de la passion. Dans la bible, au temps du déluge, la colombe a ramené dans son bec un rameau d’olivier comme signe que les eaux diminuaient et que la vie reprenait. Les rameaux sont donc symbole de vie et de mort. Et nous nous sommes engagés avec le Christ à entrer dans ce même mouvement.

 

Nous nous sommes mis en marche pour entrer dans l’église tout comme Jésus en route depuis son baptême dans le Jourdain est entré à Jérusalem sous les acclamations de la foule.

 

Nous aussi nous avons imité ceux qui sont allés au devant de lui lors de son entrée à Jérusalem. Nous ne sommes pas allés devant lui pour étendre à ses pieds des rameaux ou nos vêtements. Non, si nous allons au devant de lui c’est pour nous abaisser devant lui autant que nous le pouvons et autant que ce temps de carême nous y a préparés ; nous abaisser par l’humilité du cœur et la droiture de l’esprit. Ainsi nous pourrons l’accueillir et Dieu trouvera place en nous.

 

Comme le dit si bien saint André de Crête : « nous n’étendrons pas des vêtements ou des rameaux inanimés, des branches d’arbres qui vont bientôt se faner, et qui ne réjouissent le regard que peu de temps. Notre vêtement, c’est sa grâce, ou plutôt c’est lui tout entier que nous avons revêtu. »

 

Par notre baptême nous avons revêtu le Christ comme nous le rappelle saint Paul dans sa lettre aux Galates. Revêtir le Christ dans la liturgie du baptême est signifié par la remise du vêtement blanc. Le baptême est passage de la mort à la vie avec le Christ.

 

Aujourd’hui la fête des rameaux nous met avec le Christ qui nous élève; il nous élève vers lui, le Verbe, la Parole qui a pris chair en notre humanité et qui nous unit à Dieu.

C’est la raison pour laquelle nous aussi en ce jour, en agitant les rameaux qui symbolisent notre vie nous pouvons dire : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! »

Please reload

© 2014 Communauté Jésuite du Christ-Roi,  25 avenue Gaston Diderich L-1420 Luxembourg

  • Facebook - Gris Cercle